21 mars 2014

Lettre ouverte à Madame Pauline Marois, Première ministre du Québec

de Rodrigue Tremblay, économiste

Professeur émérite de l’Université de Montréal, ancien ministre et auteur du livre « Le Code pour une éthique globale », Liber, 2009,

[http://www.amazon.ca/Code-pour-une-éthique-globale/]

 

Réveillez-vous Madame la Première ministre.

 

Madame Marois, s.v.p. réveillez-vous ! Fermez la porte au plus sacrant à un référendum lors de votre prochain mandat et clouez le bec à vos adversaires.

 

Mais, vous n’avez pas une éternité pour le faire. Seulement un jour ou deux. De grâce, n’attendez pas de le faire à quelques jours de votre prochain débat public, jeudi le 27 mars ; il sera sans doute trop tard. Coupez l’herbe sous le pied de vos adversaires, dès maintenant.

 

Voici ce que je vous suggère de dire clairement :

 

« Comme nos adversaires ont décidé de kidnapper cette élection pour en faire malhonnêtement une élection référendaire, j’ai consulté mes collègues et nous sommes unanimes sur ce que j’ai à dire :

 

Voici. Je prends acte que la population n’est pas favorable à ce que nous tenions un référendum sur l’avenir constitutionnel du Québec au cours du prochain mandat que nous sollicitons. Sur ce point, en bonne démocrate, je ne conteste pas la justesse des sondages.

Par conséquent, je prends aujourd’hui l’engagement ferme qu’il n’y aura pas de référendum de cette nature au cours d’un second mandat du  gouvernement que je dirigerai.

 

Il est temps de passer aux choses plus immédiates et que nous décidions, 1) Primo, comment on va se débarrasser de la corruption que nous a léguée les presque dix années de gouvernement libéral de Jean Charest et comment nous allons appliquer les recommandations du rapport à venir de la Commission Charbonneau ; et 2) secundo, d’adopter dès la reprise des travaux parlementaires la Charte de la laïcité et de la neutralité religieuse de l'État, afin de consacrer une fois pour toutes le principe de l'égalité entre les femmes et les hommes et afin d’encadrer les demandes d'accommodement. »

 

Faites cela Madame, et vous serez Première ministre le 8 avril prochain. Ne le faites point, et vous serez au mieux encore minoritaire, sinon carrément dans l’opposition.

 

Bonne chance. Tout le Québec attend votre réponse.

 

_____________

Rodrigue Tremblay, économiste et humaniste

Professeur émérite, Université de Montréal

Auteur du livre  Le Code pour une éthique globale, vers une civilisation humaniste”, Éditions Liber, 2009

 

 

Retour au blog